Le syndicat tire la sonnette d’alarme sur les suppressions d’emplois de pompiers à l’aéroport de St. John’s

Le 30 novembre 2020 – L’Union canadienne des employés des transports (UCET) s’inquiète de la récente réduction des capacités de lutte contre les incendies à l’aéroport international de St. John’s, surtout après un incident survenu au cours de la fin de semaine.

Invoquant la réduction du nombre de voyageurs due à la pandémie, l’aéroport a décidé de réduire à deux le nombre de pompiers sur place qui pourront intervenir à tout moment en cas d’incident. L’UCET craint que cela ne se fasse au détriment de la sécurité de ceux qui continuent à voyager.

La réglementation de Transports Canada exige que les pompiers/pompières des aéroports soient prêt(e)s en tout temps. L’aéroport de St. John’s a réduit ses services de lutte contre les incendies à leur plus simple expression, ce qui signifie que les pompiers ne peuvent rien faire d’autre, y compris être les premiers à intervenir en cas d’urgence médicale sur un vol. C’est exactement ce qui s’est passé cette fin de semaine. Un patient qui avait eu un problème de santé a été laissé sans traitement médical pendant environ 12 minutes.

« L’aéroport de St. John’s est le dernier grand aéroport pour les vols transatlantiques », a indiqué Chris Bussey, vice-président régional pour l’Atlantique de l’Union canadienne des employés des transports. « La réduction du nombre de pompiers de l’aéroport, qui sont les premiers intervenants, met les voyageurs en danger ».

-30-

 

Pour plus de renseignements :

Chris Bussey

Téléphone : 709-743-1742

***(AVERTISSEMENT RAPIDE : LES 2 BOUTONS AU-DESSUS DE CETTE LIGNE MÈNENT À DES SOURCES EXTERNES qui ne sont pas gérées par l’ucet).***

© 1969-2024 | Union Canadienne des employés des transports | Tous droits réservés.

This is a staging environment